• en
  • fr
  • it
  • ro
  • de
  • el

Les causes de l’infertilité masculine

Les raisons de l’infertilité masculine sont nombreuses et variées. La cause la plus commune de l’infertilité masculine est idiopathique, autrement dit, alors que tout semble normal (anatomie, hormones, libido), les testicules ne produisent pas un sperme normal, mais stérile. Est considéré comme sperme normal celui qui affiche une concentration de spermatozoïdes supérieure à 20 millions par ml de liquide spermatique, une bonne motilité, à savoir une propulsion accélérée de plus de 50 % des spermatozoïdes, et plus de 14 % de spermatozoïdes de morphologie normale.

Une autre raison fréquente de troubles spermatiques est la varicocèle, la présence de varices dans le scrotum. La dilatation anormale de ces veines conduit au réchauffement du testicule, qui peut s’avérer destructeur pour les spermatozoïdes (l’augmentation de la température du scrotum même d’un degré peut être nuisible).

L’infertilité masculine peut également être causée par un blocage tout au long du canal emprunté par le sperme. Une infection ou un traumatisme peuvent provoquer une cicatrice et bloquer l’épididyme (organe près du testicule où le sperme est stocké et activé avant l’éjaculation). La chirurgie des hernies, la vasectomie et la fibrose kystique peuvent également bloquer les tubules séminifères. Enfin, la prostate peut présenter un kyste ou un calcul bloquant le sperme à l’entrée de l’urètre pendant l’éjaculation.

Des facteurs professionnels, environnementaux et psychologiques tels que des niveaux élevés d’anxiété, des troubles du sommeil, l’usage de drogues, le tabagisme, la consommation excessive d’alcool, les lubrifiants, les toxines, les hormones de croissance dans les aliments, l’exposition chimique ou thermique, l’usage prolongé de jacuzzi ou de bains chauds peuvent également provoquer l’infertilité masculine.

Dans les cas les plus graves d’infertilité masculine, comme par exemple lors d’un défaut génétique (par ex. le syndrome de Klinefelter) ou d’une cause inconnue, on peut constater une absence complète de spermatozoïdes dans l’éjaculat (azoospermie). Il y a deux raisons pour lesquelles les spermatozoïdes peuvent être absents dans l’éjaculat : l’azoospermie obstructive ou l’azoospermie sécrétoire. L’azoospermie obstructive (Obstructive Azoospermia, OA), provient d’un blocage dans l’appareil reproducteur, autrement dit le sperme est produit dans les testicules, mais y reste piégé.

L’azoospermie sécrétoire (Non Obstructive Azoospermia, NOA) résulte d’une production de sperme sérieusement entravée ou insuffisante. Habituellement, des niveaux élevés de FSH et une petite taille des testicules sont associées à l’azoospermie sécrétoire.

En savoir plus sur l’infertilité masculine

Plus d’informations
Complétez le formulaire pour contacter la Clinique FIV Mitosis