• en
  • fr
  • it
  • ro
  • de
  • el
  • es

Thrombophilie et Infertilité

Le rôle de la thrombophilie dans l’infertilité et la grossesse

La période de la grossesse est un état caractérisé par une augmentation de la coagulation du sang. Plus précisément, les niveaux de facteurs de coagulation sont accrus tandis que les niveaux d’anticoagulants normaux sont réduits. Ces changements physiologiques sont destinés à limiter la perte de sang en protégeant la mère lors de l’accouchement.

Cependant, ces changements au cours de la grossesse chez les femmes atteintes de thrombophilie héréditaire augmentent le risque de caillots affectant la vascularisation et le flux sanguin du placenta ainsi que les vaisseaux sanguins qui nourrissent le fœtus.

Au cours des dernières années, plusieurs études internationales ont associé la thrombophilie à un risque accru de fausses couches et de complications pendant la grossesse, telles que l’échec d’implantation de l’embryon, le retard de croissance intra-utérine, la pré-éclampsie, la thrombophlébite et le décollement placentaire.

Il est estimé qu’environ 40 % des femmes présentant des complications avant et après la grossesse souffrent d’une thrombophilie héréditaire.

Plus d’informations
Complétez le formulaire pour contacter la Clinique FIV Mitosis